Le gouvernement irakien a démenti mercredi les déclarations d'un journaliste irakien affirmant que onze membres de sa famille avaient été tués il y a trois jours à Bagdad.

"Il n'y a eu aucun assassinat d'un quelconque membre de la famille" de Dia al-Kawwaz, a déclaré mercredi au cours d'une conférence de presse le porte-parole du gouvernement, Ali al-Dabagh.

M. Kawwaz avait affirmé lundi depuis Amman que quatre hommes armés avaient attaqué dimanche sa maison familiale à Bagdad et tué deux de ses soeurs, leurs maris, et leurs sept enfants, âgés de cinq à 10 ans.

"Nous démentons catégoriquement qu'un tel incident ait eu lieu", a affirmé M. Dabbagh.

"J'ai parlé à la mère de M. Kawwaz. Elle est en bonne santé et a elle-même a totalement démenti" ces affirmations, a-t-il expliqué.

"Une équipe du ministère de l'Intérieur a enquêté sur ces allégations et en a conclu qu'aucun membre de sa famille n'a été tué", a ajouté le porte-parole.

Vivant depuis une vingtaine d'années en exil, M. Kawwaz est le rédacteur en chef de Shabeqat Akhbar al-Iraq (Réseau d'information sur l'Irak), un site d'information en ligne consacré à l'actualité politique en Irak.