Lundi 6 Décembre 2010 - 14:55

La société pétrolière britannique "Desire Petroleum" a fait choux blanc dans le cadre de sa prospection pétrolière aux Malouines, douchant ainsi l'enthousiasme des britanniques et... des argentins!

Le gouvernement Kirchner voulait déjà récupérer les Malouines des mains anglaises. Mais dans un communiqué publié ce matin par Desire Petroleum, il est confirmé que " l'examen des données du forage effectué au nord des Iles Malouines démontrait que le forage était de mauvaise qualité." Il est donc inexploitable, ce qui apparait comme une douche froide.

Vendredi, Desire pensait avoir touché le jackpot en annonçant la découverte d'un nouveau gisement de pétrole dans le bassin nord des Malouines. Mais il s'agissait d'une fausse information qui a provoqué la chute du cours de bourse de l'entreprise britannique ainsi que le scepticisme de l'analyste David Farrell:" C'est un coup dur pour Desire et aussi pour toutes les perspectives de recherche dans le bassin des iles Malouines."

Voilà qui va sûrement calmer les ardeurs du gouvernement argentin qui continue à réclamer le rattachement des Iles Malouines à l'Argentine, presque 30 ans après une débâcle mémorable en 1982 qui avait coûte la vie à 649 argentins face aux troupes de Margaret Thatcher. Rappelons que les Iles Malouines, qu'on appelle Falklands côté britannique, sont rattachées au Royaume-Uni depuis 1833.
Juan Martin Soler