La mer Morte se meurt... Certes, on aurait pu croire que c'était déjà le cas vu son nom, mais en réalité cet immense lac salé est confronté à d'importants problèmes d'environnement. Les chercheurs ont notamment découvert que le niveau de l'eau a fortement baissé durant les 200 dernières années.
© afp.
© reuters.

Il y a 120.000 ans, la mer Morte était presque à sec, selon les scientifiques de l'Université de Tel-Aviv. Mais il semble que la situation soit tout aussi catastrophique aujourd'hui.

Pour le Professeur Ben-Avraham, les changements induits par le réchauffement climatique sont de plus en plus visibles, mais pour une fois ce sont les activités humaines qui sont directement responsables de cette détérioration.

"Ce que nous observons au Moyen-Orient ressemble à une grave sécheresse, mais en réalité, il s'agit d'un phénomène provoqué par l'homme". En effet, les activités autour du lac se multiplient et nombreux sont ceux qui puisent de l'eau dans les rivières, ce qui influence directement le niveau de l'eau dans la mer Morte. Le lac s'assèche à une allure folle et sans un changement radical des habitudes, la mer Morte risque de vraiment le devenir.